Ma sage femme et moi partie2

Nous voilà repartis pour lire la suite des conseils d’Hélène sage-femme. Nous nous sommes quittés précédemment sur le thème de la grossesse, que nous allons reprendre aussi tôt ci-dessous !

LA GROSSESSE (suite)

– La sexualité pendant la grossesse ? In ou out ? Faut-il s’abstenir pendant la grossesse ou les rapports sexuels n’ont aucun risque sur le bébé ?

La sexualité pendant la grossesse ne pose aucun problème ! il faut simplement savoir adapter les positions à ce corps qui change, aux nouvelles envies (ou manque d’envie), aux hormones qui peuvent donner beaucoup de sécrétions mais parfois à l’inverse une sécheresse vaginale.. en gros il faut faire ce qui vous fait envie !

Il n’y a pas de risque pour bébé, car en plus il profitera de vos hormones de plaisir, c’est plutôt chouette !

Par contre les prostaglandines contenues dans le sperme peuvent vous donner des contractions, là encore ce n’est pas grave car normalement elles cessent toutes seules. Si cela vous arrive avant 37 SA il vaut mieux mettre des préservatifs pour éviter les contractions.

Johan et moi avons du nous abstenir car j’avais un risque de naissance prématurée. Cependant j’ai une copine pour qui sa grossesse s’est très bien passée et a entretenue des rapports sexuels avec son cher et tendre jusqu’à la fin, littéralement ! Le jour de l’accouchement le matin même ils avaient fait crack crack boum bidaboum !

– D’ailleurs, que ressent le bébé pendant un rapport sexuel ?

Tout dépend de la manière dont vous faites l’amour. Globalement si c’est très doux, il ne ressent que les mouvements du corps de sa maman et les hormones de plaisir qu’elle ressent. Si c’est un peu plus acrobatique, il peut être un peu balloté mais encore une fois ce n’est pas grave pour lui !

Et chers papas, vous ne risquez pas de faire un œil au beurre noir à votre bébé, il faudrait quand-même passer au travers du col, des parois utérines et de la poche des eaux, pour que votre bébé puisse avoir la moindre idée de votre présence ! alors pas de stress.

Pour conclure, faites l’amour (si risque zéro il y a) c’est cool !

– A quel moment les rapports sexuels peuvent représenter un danger pour le bébé et l’abstinence jusqu’à l’accouchement devient le choix le plus sage ?

A aucun moment, sauf si cela vous donne des contractions même avec un préservatif, ou si vous êtes hospitalisée pour Menace d’Accouchement Prématuré ou rupture de la poche des eaux.

J’ai eu un risque d’accouchement prématuré. En fait le travail avait déjà commencé, j’avais perdu le bouchon muqueux et mon col était ouvert donc j’ai été alitée de façon stricte jusqu’à 36sa et sous surveillance jusqu’à l’accouchement donc pour ma part nous nous sommes abstenus jusqu’à la naissance de Léon.

– Quels sont les signes que le travail commence ?

Souvent 1 ou 2 nuits avant on ne dort pas très bien, le corps sent que qqch se prépare. Puis viennent les contractions qui se régularisent et se précisent, vous pouvez aussi rompre la poche des eaux.

– Quels sont les éléments qui doivent absolument m’amener à la maternité ?

Un choc ou chute direct sur le ventre, des saignements abondants, une diminution des mouvements de mon bébé, une impression d’être gonflée de partout, avec des maux de têtes ou des mouches devant les yeux. Ça peut aussi démanger de partout, si ça ne passe pas avec un bain ou en mettant de la crème, il faut consulter.

Par contre pour tout ce qui est infectieux on préfère aller voir le médecin traitant, et pour les choses non urgentes (mycose…) mieux vaut prendre RDV chez votre sage-femme ou gynéco.

A titre personnel, mais ça n’est pas pour tout le monde, je suis partie à la maternité après une perte de sang.

– J’arrive à la maternité. Comment je suis prise en charge, comment est pris en charge mon/ma compagnon/compagne ?

A l’arrivée on fait souvent un monitoring et un examen du col, la personne qui vous accompagne peut rester avec vous, mais 1 seule personne est autorisée et il vaut mieux confier vos autres enfants à quelqu’un car ils ne pourront pas rester. Ensuite selon le résultat de ces examens, vous passerez en salle de pré-travail (ou directement en salle d’accouchement pour les chanceuses), où vous pourrez bouger, faire du ballon, de la liane, etc.. pour favoriser l’avancée du travail. On vous examinera régulièrement pour voir l’avancée des choses, et on vous préviendra quand vous pourrez avoir votre péri si c’est votre souhait. Les conjoints sont normalement avec vous durant tout votre séjour à la mater, même en cas de césarienne (maintenant ils peuvent y assister).

Pour ma part j’ai été très bien accueillie, j’ai été en salle de pré-travail d’abord et ensuite en salle d’accouchement. Malheureusement j’ai eu ma péridurale qui ne m’a pas vraiment soulagée d’ailleurs, très tôt du coup j’ai passée 15H allongée à attendre que mon col s’ouvre complètement pour pousser. C’est d’ailleurs une sage-femme qui m’a fait accoucher elle a juste été extraordinaire. Elle a été durant tout mon travail rassurante, maternante avec beaucoup d’empathie. Un très bon souvenir.

vv

 

Pour la troisième et dernière partie de cet article, comme vous vous le douterez, nous attaquerons le thème de l’accouchement et du suivi post partum.

Mahala

A propos Mahala

Jeune maman étudiante, passionnée, investie je veux partager mon expérience maternelle, les plus et les moins. De belles perspectives d'avenir sont en projet au plus grand plaisir des mamans et des touts petits.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s