Signe avec bébé

Une grande étape que tous les parents connaissent dans l’éducation de leurs enfants, c’est bien évidemment le cap du langage ! Que c’est mignon un bébé qui apprend à parler, qui écorche les mots, qui en invente et qui parle dans son langage. Toutefois il arrive qu’ils peuvent rencontrer certaines difficultés face à la prononciation de certains mots, particulièrement ceux qui contiennent la lettre R et la lettre L.

Le langage, d’un individu à un autre est un moyen de communication, à travers celui-ci on peut exprimer ce que l’on pense, ce que l’on ressent, ce que l’on veut etc… Alors quand un bébé arrive dans sa vie, la première chose à laquelle tout parent est confronté est ce « manque » de communication. La parole n’est pas donnée aux bébés, et ceux-ci dans les premières années de leur vie n’ont que le pleur pour s’exprimer. C’est vraiment très frustrant parce que face à un nourrisson en pleur que l’on arrive pas à  calmer on passe par tout un tas de questions. On veut savoir ce qu’il a, on essaie de faire pleins de choses pour le calmer et quand il fini par se calmer, bien qu’on soit apaisé, on ne sait toujours pas ce qu’il avait. C’est pourquoi aujourd’hui j’aimerais vous parler de la langue des signes. Communément connue pour être la langue utilisée par les sourds pour communiquer, je trouve dommage qu’il n’y ai pas autant « d’entendant » qui s’y intéresse, parce que pour le coup c’est ludique.

Je vous avait déjà parlé de mon envie d’apprendre la langue des signes avec mon fils à la suite d’une vidéo faite par l’orthophoniste Sarah Hervé. Et bien ça y’est, je me suis réellement mise à apprendre la langue des signes française avec mon bébé ! Et la première chose que j’ai à dire c’est que j’ai développé un réel amour pour cette langue, notamment parce que depuis que je l’ai instaurée à la maison, nous sommes encore plus proches de Léon.

Je ne savais pas par où commencé pour apprendre la LSF (langue des signes française). Oui, française car la langue des signes n’est pas universelle. Après quelques recherches, particulièrement sur YouTube et Instagram j’ai découvert plusieurs compte autour de la LSF mais il n’y en a vraiment que deux que je consulte régulièrement. Le premier c’est Littlebunbao tenu par Marie, une maman qui n’est pas sourde, ni muette. Elle est interprète en LSF et fait des vidéos, donne des cours, et apprend elle même la LSF à sa fille. Ce qui m’a plu chez elle, c’est bien évidemment son côté maman. D’une maman à une autre elle sait donner les astuces pour bien initier son enfant, elle a saisie cette importance de bien apprendre aux autres parents désireux d’apprendre la LSF  l’usage des mots courant que l’on utilise avec nos enfants. Nous avons la même vision de l’éducation bienveillante. Le fait qu’elle prône le portage et l’allaitement sont en accord avec mes idéaux, de même que le fait d’écouter son instinct maternel. Souvenez-vous je vous ai déjà dit que j’ai porté Léon pendant très longtemps dans l’écharpe. Je ne vais pas faire un débat en mode « il faut porter et allaiter ». Chacun fait ce qu’il veut, mais j’aime sa page car j’y retrouve mes propres valeurs personnelles.

lsf
http://www.littlebunbao.com/

Le deuxième compte est celui de Lsfcombat, dirigé par Erika, une étudiante. On ressent à travers ses vidéos cette énergie et cet amour pour la LSF. C’est une petite boule de fraîcheur et son implication dans ses études encourage vraiment à continuer à apprendre la langue des signes. D’ailleurs grâce à ses vidéos j’ai moi même appris à signer les comptines « Petit escargot » et « La famille tortue ». De plus elle fait pleins de petites vidéos sur des thèmes différents, ça rapporte un réel complément notamment quand elle fait des vidéos explicatives sur les verbes directionnels par exemple. En plus d’apprendre la LSF, ça nous permet de mieux comprendre cette langue, en tout cas pour moi c’est très utile.

lsfcombat
Erika de Lsfcombat

 

Pour finir j’utilise l’application Elix, c’est un dictionnaire, il n’est pas énormément complet, mais il est tout de même très vaste. Et il y a aussi le site websourd qui n’est vraiment pas mal non plus ! Bon après cette looooooongue présentation de où est-ce que j’apprends à signer je vais vous parler plus concrètement de la LSF sur l’enfant, et plus particulièrement sur mon fils.

J’utilise avec Léon les signes les plus courants du type « manger », « changer la couche », « faire pipi/caca », « on va au bain », « ça c’est bêtise » en plus de quelques comptines. Il n’a pas signé tout de suite, il a fallu bien deux mois avant qu’il fasse son premier signe qui était « manger ». En revanche je vois à son attitude et à l’expression du visage qu’il comprend certains signes et agit en fonction de. Depuis que j’ai commencé à signer avec lui nous avons une relation différente. Il me regarde plus souvent pour essayer de capter une consigne ou même essayer de me dire quelque chose. A l’heure actuelle il sait signer : « manger », « chien », « musique », « rat », « pas » (la négation), « câlin », « j’ai mal » et « bon appétit ».

Un autre point positif dont je suis très fière c’est que le fait de signer tous les jours avec lui, je crois l’encourage à parler. Il fait de plus en plus d’efforts pour articuler les mots. Quand avant il parlait dans son langage de bébé, maintenant il essaie, accompagné du signe de reproduire tous les sons qu’il entend. Le fait de signer avec lui nous ouvre vraiment une autre façon de communiquer. Aujourd’hui quand il n’arrive pas à dire un mot il va essayer de le signer et je trouve ça juste merveilleux, parce que le langage ne devient plus une barrière et je peux comprendre mon fils et lui sait qu’il peut échanger avec nous.

En réalité apprendre la LSF à son enfant c’est comme apprendre à son enfant à être bilingue. Quelque soit la seconde langue qu’on lui apprend ça lui ouvrira forcément des portes pour son avenir. J’ai beaucoup de chance d’avoir un bébé si réceptif et de savoir qu’il apprend énormément de choses. A cet âge leur cerveau est tellement réactif que les enfants assimilent à une rapidité impressionnante. Par exemple, quand il va chez sa grand mère qui est italienne, ils parlent en français mais je l’ai déjà entendu parler en italien à Léon et j’ai vu qu’il avait compris dans son action. Un jour elle lui a dit en italien « donne moi la main » et il le lui a donné. (c’était un petit aparté pour comparer avec une autre langue)

Et quand on y pense, quand on ne sait pas signer, on invente forcément des signes avec son bébé. Je pense notamment aux comptines. Quitte à signer quelque chose, autant que ce soit un signe d’actualité et reconnu.

Pour conclure je n’ai que des choses positives à dire sur la langue des signes. Je suis pour le fait qu’elle soit proposée comme langue à l’école. Je ne parle pas de l’imposée mais au moins de la proposer comme l’on peut proposer le grec, l’italien, l’allemand etc… Je trouve que c’est une langue pas assez reconnue à sa juste valeur. En plus de pouvoir un jour échanger avec un sourd, ce qui est utile, je trouve tout autant utile que ceux qui n’ont aucune difficultés auditives puissent la maîtriser.

Bien évidemment comme pour chaque langue étudiée, cela reste un choix personnel. Au lycée j’ai étudié l’anglais et l’espagnol, à la fac j’étudie l’anglais, et c’est mon choix de vouloir maintenant étudier la LSF.

Voilà mes petits chérubins, la LSF avec bébé ouvre de réelles portes sur une autre façon de communiquer avec, de le comprendre, de se faire comprendre. La relation ne peut que s’embellir, je ne regrette pas de l’utiliser avec mon boubou !

Mahala

 

A propos Mahala

Jeune maman étudiante, passionnée, investie je veux partager mon expérience maternelle, les plus et les moins. De belles perspectives d'avenir sont en projet au plus grand plaisir des mamans et des touts petits.

2 réponses

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s