La pérennisation du couple

Pas évident de maintenir son couple de manière constante et régulière. La vie amoureuse est tellement pleine de réserves. Et ça, il n’y a pas que les parents qui peuvent le comprendre. Cependant avec l’arrivée d’un enfant, le couple est profondément boulversé. La vie à deux laisse place à une vie de famille.

Si déjà avant d’avoir un enfant un couple peut traverser des moments forts, des périodes de doutes, lorsqu’il y a un enfant au milieu la tâche se révèle parfois plus compliquée.

Il n’est pas rare aujourd’hui de prendre en exemple un couple datant de la génération précédente en se disant que c’était ça la vie amoureuse avant, le fait d’avoir un pot cassé et de le réparer au lieu de s’en débarrasser.

Là où je veux en venir c’est que j’ai constaté que dans beaucoup de couples il y avait toujours un des deux partenaires qui avait un sentiment « d’insatisfaction » (je ne parle pas de sexualité). Et dans mon couple en premier. Longtemps j’ai eu ce sentiment, et je pensais être la seule, mais en parlant avec d’autres personnes, je me suis rendue compte que non.

J’ai traversé une petite période dans laquelle j’étais vraiment confuse. Je ne me sentais pas tout à fait complète dans mon couple et cela crée un sentiment d’insatisfaction. C’était très dérangeant. En réalité je me disais que Johan ne m’apportait pas ce que je voulais qu’il me donne en tant que partenaire de vie. Du coup j’étais constamment concentrée sur ce sentiment et je ne profitais pas des moments de bonheur que mon couple pouvait avoir. Cela provenait très certainement du baby blues. Qu’importe.

Vous allez me dire que la clé pour qu’un couple pérennise est le dialogue. Et je suis totalement d’accord, mais pas que…!

Après une profonde réflexion sur moi même, et sur la constatation des couples faisant partie de notre entourage, j’ai eu comme une évidence. Le problème n’étais pas que Johan ne m’apportait pas ce que je voulais. Le problème était que j’étais tellement concentré sur ça, que je ne m’étais même pas posée la question de ce que lui attendait de moi en tant que partenaire. Depuis ce jour, je peux affirmer que mon couple a passer un cap.

Je crois qu’est là précisément la tumeur d’un couple. L’un (ou les deux) des partenaires se focalise sur ce qu’il attend de l’autre, cela peut être très frustrant. Ce partenaire qui se borne à attendre, ne voit pas que peut être qu’on attend aussi quelque chose de sa part, ne voit pas les potentialités de bonheur qu’il peut donner à son couple.

Le tout n’est pas juste de se dire qu’on est en couple et qu’on fait aller la vie sans se poser de questions puisqu’on est casé, sans réellement se soucier de la durée de ce dit couple. Avec un enfant au milieu c’est beaucoup plus délicat de penser comme ça.

C’est pourquoi, tous les jours je me rends à l’évidence les choses pour lesquelles je suis reconnaissante, mais au lieu de continuer à attendre, je crée ce que je visualise pour mon couple. Je crée ce bonheur, par divers moyens, qui par suite logique donne naissance à une harmonie dans laquelle Johan et moi même sommes en symbiose.

Cela paraît illuminer mais en même temps c’est la vérité. Alors non nous ne nous sommes pas transformés en un couple de guimauve dans le pays des bisounours, mais nous œuvrons pour donner des années à notre couple. Et nous n’aurions jamais pu faire cela, sans que moi la partenaire insatisfaite me pose les bonnes questions et décide d’agir, d’entreprendre, de crée, de penser à l’autre avant d’attendre.

Je pense souvent à une méthode « artistique » japonaise pour m’encourager à pérenniser mon couple en étant d’abord une bonne partenaire. Cette méthode est le kintsugi dont le but est de réparer des porcelaines ou céramiques brisées avec de la laque (résine issue de la sève) saupoudrée d’or. Je pense à cette méthode dans les moments où mon couple traverse une turbulence en me disant qu’au lieu de fissurer encore plus, je vis recoller. Ce serait trop facile, de prendre ce qui est cassé et de le remplacer.

J’ai voulu écrire sur ce sujet, dans l’espoir que peut être il pourrait réconcilier certaines personnes avec elles mêmes et les pousser à faire pérenniser leur couple.

A l’amour, car s’il peut se montrer cruel et dangereux, il est aussi le meilleur des remèdes.

Mahala

A propos Mahala

Jeune maman étudiante, passionnée, investie je veux partager mon expérience maternelle, les plus et les moins. De belles perspectives d'avenir sont en projet au plus grand plaisir des mamans et des touts petits.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s