Bébé marche : à la découverte du monde

Je crois qu’en tant que parent, on finit tous par attendre avec impatience que bébé marche. Mais on a aussi tous cette appréhension de l’apprentissage de la marche qui vont de paires avec nos cœurs qui font un arrêt net lorsque l’on voit nos bambins se casser la figure. L’apprentissage de la vie. Je pensais qu’écrire sur cette étape de la vie d’un bébé, en l’occurrence de mon bébé, serait inutile et fastidieux. En réalité je me rends compte qu’il y a tellement de choses sur ce cap à savoir, à prévoir.

Voilà maintenant quelques mois que Léon marche sans que l’on ai besoin de le tenir. Et pourtant je ne considère pas qu’il « maîtrise » la marche. Le jour où je suis allée lui acheter ses toutes premières chaussures (grand moment pour la maman que je suis) je me suis tournée vers une boutique de chaussures spécialisée exclusivement pour les enfants. Cette boutique est ouverte depuis 1962 et j’ai eu le plaisir de pouvoir parler avec des personnes profondément investies dans ce rôle. Ridicule me direz vous, ce ne sont que des chaussures. Et bien non, ce ne sont pas que des chaussures. Ce spécialiste m’expliquait qu’un enfant maîtrise la marche aux alentours des cinq ans. A ce moment là je ne comprenais pas ce qu’il voulait dire. Maintenant que je vois Léon je le comprend mieux.

Tout d’abord même si mon fils marche, il est vrai que si je ne suis pas derrière lui pour regarder où il met ses pieds il a plus de chance de tomber. C’est pourquoi mon nouveau meilleur ami est un tube d’arnigel pour les bobos. Ça c’est un premier fait, si je ne suis pas constamment dans son périmètre de sécurité dans lequel je peux être assez loin mais suffisamment proche pour le rattraper en cas de chutes, je ne peux me permettre de laisser Léon circuler librement sans qu’il ne tombe au moins une fois.

Ensuite et c’est un point que l’on oublie souvent, un bébé qui apprend à marcher doit avoir la cheville maintenue. Il ne maîtrise pas encore l’agilité de ses pieds et ses chevilles, il faut donc l’aider ! Pour ça je recommande vivement les chaussures de la marque kickers ou encore babybotte elles sont top! Il est aussi important que sa voûte plantaire de s’aplatisse pas! Ce sont des points pour moi très importants, et je ne regrette pas mon investissement dans les chaussures de mon bébé. Pour finir sur l’importance de la chaussure, je crois aussi qu’il faut au mieux aider le pied à se développer d’un point de vue sensoriel. Quand d’un côté les baskets trop mignonne pour bébé font tout le travail, les chaussures spécialisées elles laissent le pied de l’enfant faire le travail. En été je laisse bébé pieds nus pour qu’il puisse sentir les textures, en hiver et lorsque nous sommes de sorties les chaussures spécialisées (kickers ou babybotte) aide Le pied à garder ce côté sensoriel, tout l’inverse des baskets. En fait, en choisissant méticuleusement les chaussures que mon fils va porter je pense surtout à son bien être dans quelques années. Nous connaissons tous des petits soucis qui peuvent venir de nos pieds. J’essaie de les minimiser pour Léon, aujourd’hui je lui achète des chaussures peut être un poil « cher » mais je pense à son dos, à sa voûte plantaire, à leur état dans les années à venir!

Bon avant que mon article devienne trop long et trop ennuyant à lire passons au côté plus beau de cet apprentissage qu’est la marche !

Léon marche ! Je suis si fière de lui, et j’aime le voir s’épanouir. Maintenant qu’il est (presque) (pas tout à fait) autonome cela me facilite et me complique la vie. Ahaha ! Et oui maintenant je le laisse faire sa petite vie. Malgré l’énorme meuble que j’ai dédié à ses jouets dans le salon, ce petit coquin n’y va pas beaucoup si ce n’est pour dire jamais! Non non il se contre fiche de ses jouets, lui ce qu’il veut c’est découvrir et braver les interdits. Comme tous les enfants en fait. Alors même si j’ai les bras libres, je passe ma journée à avoir des yeux dans le dos ou à dire des choses que jamais je n’aurais pensé dire un jour comme : « Non Léon ne mange pas les graines des oiseaux » ! Quelques fois je me mets à rire seule en écoutant ce que je lui dit. Il va partout, ouvre tous les placards, bien sûr j’ai veillé à mettre tout ce qui pouvait être dangereux hors de sa portée. J’ai même aménagé un des placards de la cuisine avec l’étage le plus bas rempli de Tupperware puisqu’il adore tout vider.

De même lorsque l’on est dans le jardin, il ramasse tout ce qu’il peut. Mais ses mains sont trop petites pour contenir des coquilles d’escargots, des branches, des feuilles etc… Alors il ramasse et dès que quelque chose d’autre l’intéresse il se libère.

En définitif, c’est aussi beaucoup de travail un bébé qui marche depuis peu. Il veut tout découvrir et par lui même. Et je ne peux l’en empêcher, je ne peux que l’accompagner et lui expliquer les choses. Mais je trouve cette étape de l’évolution d’un enfant vraiment belle. Cela paraît si anodin et pourtant je re découvre le monde avec mon fils. Il me fait voir notre environnement d’un autre point de vue. Je me mets beaucoup à sa hauteur, et quelques fois je suis surprise de voir que de son point de vue le monde paraît immense. Et forcément, l’envie de tout appréhender est là!

Partagez moi vos expériences !

À Léon,

Mahala

Mon petit bouchon d’amour

A propos Mahala

Jeune maman étudiante, passionnée, investie je veux partager mon expérience maternelle, les plus et les moins. De belles perspectives d'avenir sont en projet au plus grand plaisir des mamans et des touts petits.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s