Maman étudiante

Bienvenue septembre ! Nous y sommes, la rentrée commence. Nous pouvons même presque considérer qu’une nouvelle année commence. De notre côté, Johan reprend un rythme plus intensif, Léon reste fidèle à lui même, et moi je reprends les cours.

J’ai déjà fait une année à la faculté avec Léon. J’ai accouché en octobre, comme par hasard pendant les vacances de la toussaint, à croire que bébé avait calculé son coup, et une semaine pile après avoir donné naissance à mon bébé je suis retournée sur les bancs de la fac. Quelle aventure ! Suivre les cours avec un nourrisson n’est pas forcément évident. Entre deux tétées, je rédigeais mes dissertations/commentaires ou révisais. A ce moment là, j’étais vraiment perdue dans la gestion du temps. Et la fatigue qui s’accumulait à cause des nuits perturbées étaient difficile à supporter. Mais je l’ai fait, et cette année je recommence !

J’admire beaucoup les mamans qui travaillent et gèrent leurs tout petits. Pour cette nouvelle année, j’ai pris la décision de changer de faculté, et de m’inscrire dans un établissement qui propose la formation à distance. J’ai opté pour cette option parce que je ne veux pas confier mon fils à qui que ce soit, à quelconque institut. C’est un choix profondément personnel que j’assume. En attendant la première rentrée scolaire de Léon, je veux que son éducation passe par moi. Je veux vivre intensément chaque moment de sa petite enfance, être 100% disponible pour lui. Il grandi vite et les instants que je partage avec lui sont précieux et ne se reproduiront jamais, car quand il sera grand il sera en âge de vouloir jouer seul ou avec ses copains/copines. Alors égoïstement, je souhaite vivre les premières années de mon bébé en tant qu’actrice. Et si vous me parlez de sociabilisation je vous contredirais en vous affirmant que Léon est un petit garçon sociable qui interagit avec son entourage sans aucun filtre. Votre tête lui plaît, il sera avenant avec vous, dans le cas contraire il ne voudra pas entendre parler de vous. Il a son petit caractère, et je ne l’obligerait jamais d’aller vers une personne qu’il ne veut pas côtoyer.

Je ressens beaucoup de positivité pour cette nouvelle année. Je suis à la fois excitée et intriguée par toutes ces nouvelles aventures qui vont commencer. Le fait de suivre des cours à distance m’impose une rigueur que je devrais poser moi même et suivre sans faille. Mais je suis confiante parce qu’après dix mois de maternité je commence a trouver et à peine à maitriser cette organisation indispensable à une mère. Oui, tout est question d’organisation, la gestion du temps doit être parfaitement établie pour avoir une journée constructive. Par ailleurs, Léon va sur ses 1 an, alors contrairement à un nourrisson d’une semaine, ce sera plus facile de gérer mes études, il dépend moins de moi et est autonome.

Je reste heureuse de reprendre les cours, même à distance. J’allie à ma maternité, mes projets professionnels que je compte bien réussir. Johan m’encourage beaucoup, et sa foi en moi me donne confiance. Si aujourd’hui je suis plus mère, je n’oublie pas d’entreprendre des projets personnel afin d’éclore en tant que femme. Je m’investie dans mon rôle de mère, mais je ne sacrifie pas ma condition de femme, au contraire. Suivre ses études, et être maman c’est possible. Je n’encourage pas cette situation, mais à toutes les étudiantes qui s’apprêtent à devenir mères, ou qui le sont déjà; n’abandonnez pas vos études, n’abandonnez pas. Si personne ne croît en vous; croyez vous même en vous et ignorez ces personnes. Il suffit de trouver son rythme, de trouver la façon qui vous arrange pour répartir vos tâches quotidiennes.

Ce n’est pas toujours facile de se plonger dans les cours quand on a un enfant, mais ce n’est pas impossible. J’ai commencé cet été à lire des ouvrages sur les cours que je suivrais cette année, de sorte à prendre de l’avance et de minimiser mon travail à venir, notamment la compréhension des mots (oui le langage juridique est une langue à part entière), des mouvements…. J’ai voulu prendre de l’avance pour ne pas être submergée par le travail. J’ai donc hâte d’entamer l’année.

Avec la formation à distance je devrais seulement me déplacer pour les partiels, à ce moment là je devrais confier Léon, mais je sais déjà à qui alors je ne me fais pas de soucis. Septembre marque le début et l’ouverture d’une année chargée et mouvementée pour notre famille. Mais, Johan Léon et moi sommes prêts, ensemble nous allons traverser cette année avec force et amour.

Sur ces quelques mots sur ma vie de maman étudiante, je vous souhaite une bonne rentrée quelle soit scolaire ou autre. Pour tout le monde le mois de septembre ouvre une nouvelle page jusqu’à l’été prochain.

Gardez le sourire et soyez motivé !

Mahala

A propos Mahala

Jeune maman étudiante, passionnée, investie je veux partager mon expérience maternelle, les plus et les moins. De belles perspectives d'avenir sont en projet au plus grand plaisir des mamans et des touts petits.

2 réponses

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s