La sexualité après l’accouchement

Rubrique spécial coquins ! Non je rigole, c’est un sujet fondamentalement sérieux. Que la femme ai accouchée par voie basse ou par césarienne, son corps endure des changements radicaux. Pour avoir donné la vie à mon petit Léon, je peux dire sans hésiter que l’accouchement est une épreuve de taille. Mais la nature est bien faite, après X heures de travail (15H pour moi) nous trouvons (presque) toutes la force pour pousser. Quant aux femmes qui accouchent par césarienne, elles sont profondément sensibilisées et mettent plus de temps à se remettre de cet accouchement. Je ne pourrais pas dire plus sur la césarienne, ça ne me concerne pas, mais si vous l’avez vécu je serais très heureuse que vous me partagiez votre expérience là dessus.

Pour en revenir au thème de mon article, la sexualité fait partie intégrante de la vie d’un couple. Pour qu’un couple fonctionne, à mon sens, il doit être accordé sur le plan psychique et physique. L’un ne va pas sans l’autre. Mais la naissance d’un bébé est un grand tournant dans la vie d’un couple. Tout est chamboulé. Après l’accouchement le corps doit se remettre de ce traumatisme. Certaines femmes (dont moi) ont eu des points de sutures causés par une déchirure ou un épisiotomie (je ne vous parle pas des hémorroïdes…). Il y a une réelle douleur post accouchement, le fait de s’assoir devient une épreuve digne de Koh Lanta, ça tire dans tous les sens, ça fait mal.

L’avantage dans cette abstinence c’est que si on vit à fond la naissance de bébé et les premiers jours, mois, on ne voit pas le temps passer. Mais je sais que ça peut être difficile pour ces messieurs qui nous ont supporté durant toute la grossesse (les hormones), qui ont été présent pendant l’accouchement, qui nous ont fait une déclaration d’amour dans la salle d’accouchement tant l’émotion était palpable… A tous ces messieurs qui accompagnent leur femme dans cette aventure, qui prennent en main leur responsabilité de père, vous êtes au top ! En général, il faudrait attendre six semaines avant de reprendre une activité sexuelle. Six semaines c’est en général le temps qu’il faut pour que tout se remette lentement en place, et c’est aussi le temps que l’on attend avant de voir le gynécologue.

Certains couples reprennent une vie sexuelle relativement tôt (non je ne vous direz pas pour Johan et moi bandes de coquins) et d’autres plus tard. Mais je crois qu’avant de s’impatienter, il faut se dire que cette femme qui a donné le premier souffle de vie à votre bébé a vécu un traumatisme, physique et mental. Mental parce qu’il faut accepter de se dire en tant que femme qu’un bébé de Xkg (3,220kg pour Léon) et Xcm (50cm pour ma crevette) à traversé votre bassin pour sortir de votre vagin. Voyez le diamètre du crâne d’un nourrisson. Ce n’est pas rien. Donc laissez le temps à votre moitié d’avaler la pilule et de passer à autre chose. Laissez lui le temps de trouver sa place de mère et de femme dans ce nouveau foyer.

Et si vous avez envie tous les deux, mais que le minou tire encore un peu, allez-y en douceur et commencez par les préliminaires. Je parle beaucoup de la femme, mais ces messieurs aussi devront faire face à un changement. Le corps qu’ils ont toujours connu ne sera plus comme avant, il faudra aussi prendre en compte leurs ressentis. C’est en réalité un travail d’équipe. Chacun doit s’écouter et prendre son temps. Le dialogue a une place primordial pour éviter toute discorde, mais surtout pour éviter que le couple s’éloigne l’un de l’autre. Messieurs quand vous verrez ce corps meurtri par la grossesse, quand vous verrez ces vergetures, ce ventre qui pendouille un peu, voyez plus loin que votre première vision. En regardant le corps de votre femme voyez la vie qu’elle a portée, qu’elle a donnée avec amour.

La sexualité est quelque chose que le couple doit appréhender ensemble main dans la main. Ce que je dis là peut paraître insensé, mais je connais beaucoup trop de couple qui souffrent de cette abstinence. J’entends parler d’infidélité, d’éloignement… Ca m’attriste, vraiment. Ne perdez pas de vue qu’avant d’être des parents vous êtes un couple. Votre binôme c’est votre partenaire.  Même si cela paraît long, il faut laisser le temps au temps. Ce n’est pas pour quelques jours, mois, que vous allez éclater, ça n’a tué personne de se retenir. Alors cette abstinence vaut la peine d’être vécu après l’accouchement. Il vous faut trouver un équilibre. Au milieu de la douleur, de la fatigue et des pleurs (de bébé) ça reste possible. Johan et moi ne finissons pas de nous épanouir, en tant que parent, avec une vie à mille à l’heure et un emploi du temps de ministre, nous avons trouvé et saisi notre harmonie. Cela n’a pas était évident tous les jours, mais comme dans la plupart des recettes secrètes; avec de la patience et de l’amour, tout vient à bout.

Parlez, caressez vous, regardez vous, faites l’amour intensément, épanouissez vous dans cet amour qui a donné cet adorable bébé/enfant que vous aimez tant. Soyez à l’écoute de chacun, même si en tant que femme on prend cette légitimité du « j’ai accouchée j’ai besoin de temps », ne mettez pas votre partenaire sur la touche. Ecoutez le aussi, prenez conscience de ses émotion, de ses envies. Prenez le temps qu’il faut pour retrouver votre corps mais ne négligez pas monsieur, il est important et vous devez lui donner sa place d’homme. S’il est à même de pouvoir comprendre que vous n’êtes pas prêtes, vous pouvez comprendre ce que lui a à dire. Cela va dans les deux sens. Enfin tout ça n’est que ma façon de penser et d’appréhender la sexualité post accouchement.

Faites l’amour les amis, aimez vous

Mahala

DSC_0114
Au zoo de La Barben

A propos Mahala

Jeune maman étudiante, passionnée, investie je veux partager mon expérience maternelle, les plus et les moins. De belles perspectives d'avenir sont en projet au plus grand plaisir des mamans et des touts petits.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s